Notez que cet article est à prendre à la légère. Il se peut que vous soyez en désaccord ou en accord. Je ne suis pas un professionnel en matière d’éducation, juste un père de deux enfants.

Je veux vous parler de deux façons de dire la même chose, mais qui ont selon moi un impact très différent. Imaginez que votre enfant s’habille seul pour la première fois. Tout de suite, vous allez lui dire « Je suis fier de toi ». Et c’est bien, j’imagine. Vous voulez que votre enfant sache que vous êtes fier de ce qu’il vient d’accomplir et venir renforcer positivement ce qu’il a fait pour qu’il finisse par s’habiller tout seul tout le temps.

Je veux seulement vous apporter un autre point de vue et une autre chose à lui dire. C’est aussi simple, mais c’est basé sur sa vision à lui de lui-même. On peut lui dire « J’espère que tu es fier de toi! ». De cette façon, ça lui montre que lui-même peut avoir une opinion positif de lui-même.

Le but est que l’enfant soit fier de lui-même pour aller chercher de la confiance en soi en se disant que ce qu’il fait peut être gratifiant pour lui, pas seulement faire les choses comme il faut pour les autres.

Mon but est vraiment que mes enfants puissent ainsi être heureux par eux-mêmes en n’ayant pas toujours besoin d’aller chercher l’attention de quelqu’un d’autre pour se faire dire quelque chose de positif.

C’est aussi une façon d’apprendre à l’enfant à se donner des compliments.

Pour moi, c’est une façon de travailler la confiance en soi de l’enfant.