Savoir écouter le client, écouter les autres partenaires, écouter sans parler

Conseil #10 pour être un meilleur marketer

L’écoute est un muscle facile à former, il suffit d’ouvrir les oreilles et cela vous permettra de bien le faire. Par contre, ça parait beaucoup plus dur que cela ne parait, car les gens aiment donner leur opinion, alors on peut être tenté de donner son opinion à la place d’écouter.

Écouter, c’est se donner la possibilité de grandir à travers ce que l’autre personne dira. Écouter c’est ouvrir son esprit pour accueillir plus de savoir. Écouter c’est aussi donner du pouvoir aux autres en valorisant leur point de vue.

Écouter, ce n’est pas seulement se taire par contre, c’est prendre en compte ce que les autres disent. C’est analyser tout en écoutant, ce n’est pas simplement attendre son tour pour parler. On pensera au concept d’écoute active.

Écouter les partenaires, c’est en apprendre plus sur le dossier sur lequel vous êtes. C’est peut-être trouver de nouvelles façons de collaborer ensemble, c’est aussi prendre en notes leurs insights pour aider vos campagnes. Imaginez si celui-ci met autant d’amour sur ses campagnes que vous, vous êtes en voie vers la gloire! Souvent, les partenaires et vous pouvez être dans une certaine zone grise de compétition, c’est normal d’avoir peur parfois de divulguer de l’information ou même de donner de l’importance à ceux-ci. Par contre, il faut garder le portrait complet, mature et accepter les conseils des partenaires, même si ceux-ci sont votre compétition.

Écouter le client, c’est en savoir plus sur ses problématiques. N’oubliez jamais que le client a parfois les mêmes défis que vous et que vous êtes une équipe pour trouver une solution. Il se peut que vous soyez l’expert dans un domaine du marketing, mais le client est l’expert de son entreprise. Son avis est très important à ce niveau, même si vous avez plus de connaissances dans le domaine précis que vous avez été embauché. Son avis est aussi important que le vôtre considérant que le client est la personne qui décidera peut-être du déroulement de la campagne.

Plus vous écoutez, plus vous emmagasinez de l’information qui vous sera utile. Moins vous parlez, moins vous avez de chance de dire des choses stupides! Le pire à mes yeux serait de se forcer pour parler pour prendre de la place alors que vous dites n’importe quoi. Pensez-y, se forcer pour parler a certains désavantages.

Donc, l’écoute active et poser des questions, c’est la bonne façon d’avoir le plus d’informations possible.

=======ACTIVITÉ POUR CONCRÉTISER LE CONSEIL========

Allez dans une rencontre avec l’objectif de parler le moins possible. Préparez-vous des questions à poser

2019-06-25T22:25:48-04:00