Version courte : Tenez-vous loin de la religion au Québec.

Voici une publication qui a été publiée hier en après-midi :

pape météomedia

Je ne veux pas pointer du doigt MétéoMédia, la page a essayé quelque chose, mais ça n’a pas bien marché. Au contraire, on pourrait le voir come si cela avait trop bien marché.

Dans tous les cas, jouer avec la religion au Québec, c’est encore un sujet qui peut glisser.

Si vous hésitez à publier du contenu à réaction, imaginez-vous le dimanche soir à la table de tous vos fans. Est-ce que le sujet va faire que le monde se dispute? Est-ce que des insultes pourraient se faire dire à cause d’une publication? Repensez-y.

De plus, toujours important de ne pas publier du contenu en lien avec l’actualité juste pour le plaisir. On peut voir dans l’exemple de MétéoMédia que l’image était là pour appuyer le lien. Il faut par contre faire attention parfois et toujours se rappeler le sens de la page. On pouvait voir dans les commentaires de la publication du monde qui s’insultait en lien avec la religion ou insultait la religion, ce qui ne doit pas être le but de la page MétéoMédia. Cela doit être pour ça que la publication a été enlevée quelques heures après.

Dans un cas comme celui-ci, on pourrait croire que le sens de la page (donner la météo) a été oublié en faveur de faire réagir les gens. Est-ce que c’est mal? Pas si la page voulait faire ça. Quand une page est très très large comme MétéoMédia, il est certain qu’on peut s’en permettre des faciles du genre. 

Personne n’est plus saint que le Pape sur les médias sociaux. C’est facile être une personne et faire des jokes sur des sujets sensibles, car vos amis Facebook vous connaissent et ça reste plus intime. Par contre, faire une joke au nom d’une page peut parfois être mal interprêté, faites attention.

J’ai publié l’image sur la page de Yul Contenu sur Facebook pour ceux qui aimeraient lire l’avis de d’autres professionnels des médias sociaux.

 

L’important n’est pas de se rappeler de MétéoMédia, mais bien de la délicatesse qu’il faut parfois avoir pour parler de certains sujets.

 

Thoma.