C’est un peu le message qu’on peut y lire d’après son dernier ajustement aux flux d’actualités des utilisateurs. En effet, il réduira, dès janvier 2015, la portée des publications considérées comme de la publicité. Il paraît que les utilisateurs n’aiment pas ça.

nf_1113_2 (1)Après avoir sondé les utilisateurs sur ce qu’ils aimaient et aimaient moins voir, les publications de type publicité n’ont pas eu la cote. Facebook donne aussi comme raison la hausse de la compétition pour se faire une place dans ce fameux flux de nouvelles. Avec des amis qui publient des photos de bébé, de mariage et de course (je trahis mon âge), les utilisateurs voudraient moins voir de publications de pages.

C’est très naturel. Pourquoi quelqu’un voudrait voir une publicité à la place de la photo du café de son ami? Qu’est-ce qui motiverait quelqu’un à préférer du contenu de marque à du contenu humain? C’est là que les entreprises qui ont compris très tôt de créer du contenu humain sur les médias sociaux en comparaison aux concours et des appels à l’action à acheter vont continuer à voir des utilisateurs interagir avec eux.

C’est en développant une relation que les entreprises pourront continuer à faire leur place. En créant du contenu près des utilisateurs et à valeur ajoutée. N’essayez pas de mettre de la publicité là où l’utilisateur ne veut pas en voir.  118754878

De plus, c’est un autre pas pour encourager les entreprises à utiliser l’outil de publicités Facebook qui est tellement performant. « Vous voulez faire de la publicité? Utilisez notre outil au lieu du flux d’actualités. » Clairement, certaines entreprises devront s’équiper d’une bonne agence média.

Entreprises, c’est le temps d’avoir une vraie stratégie de contenu avant de vous retrouver dans les oubliettes sur Facebook. Je suis donc content de ces changements, mais je suis un peu mitigé, car il arrive que J’AIME recevoir de la publicité d’une marque que J’AIME pour acheter un produit que J’AIME. Il n’y a rien de mal de donner à ses fans des rabais lorsque ceux-ci aiment ça.

Prenez note que ce sont des changements qui semblent super faciles à faire pour des grandes marques qui ont une grosse équipe prête à gérer des campagnes de contenu, mais c’est beaucoup moins évident pour les petites entreprises qui s’en servaient pour garder le lien avec leurs consommateurs actuels et leur donner les dernières offres. Je dirais donc de faire attention avant d’être trop dure avec les PME sur Facebook.

Dans le fond, Facebook d’un bord vous invite à faire de la publicité et de l’autre bord vous dit d’être moins promotionnel. Ce message ambigu n’a rien pour faciliter la job des agences qui doivent changer leur message chaque 6 mois pour s’adapter à Facebook.

Je crois et j’espère que cela forcera les entreprises à varier leurs présences sociales et de ne pas dépendre sur une seule plateforme, mais bien plusieurs plateformes utilisées par leurs consommateurs.