Tout le monde a fait ces erreurs au moins une fois dans leur vie médias sociaux. Ce n’est pas grave, on apprend de nos erreurs et on devient meilleur. La première erreur est, honnêtement, présente partout.

1. Mettre un @ avant un nom d’usager pour faire un tweet public

Screen Shot 2015-04-15 at 11.07.35 AMCette erreur est TOUJOURS vue. Je vous le promets, presque tout le monde a fait cette erreur sans le savoir.

Si vous ne le saviez pas encore, lorsque vous ajoutez un nom d’usager pour commencer un tweet, Twitter considérera le tweet comme une réponse et n’affichera celui-ci qu’aux personnes qui suivent les deux comptes.

2. Mettre en synchronisation des comptes sur Twitter

Vous savez tous ces tweets qu’on voit qui proviennent de Facebook automatiquement, il n’y a pas grand monde qui aime ça.

Facebook vers Twitter
Le problème des tweets qui proviennent de Facebook n’est pas que le contenu de ceux-ci est moins intéressant. C’est que souvent le contenu de ceux-ci n’est pas destiné à Twitter. Je veux dire par là que certaines personnes iront même jusqu’à publier automatiquement des actions comme la publication d’un album photos. On n’aime pas ça voir ça sur Twitter, car ça ressemble à ça :


Quelle est la fin de ce tweet? Nous le saurons jamais, car on ne va pas cliquer.

Ça fait aussi des tweets très pertinents :

C’est très similaire pour d’autres réseau, par exemple Youtube vers Twitter :
Screen Shot 2015-04-15 at 8.47.16 AM

C’est innocent un tweet comme ça, le problème est que souvent les gens qui font ça vont aimer plusieurs vidéos Youtube d’un coup, transformant cela en spam.

Instagram vers Twitter : Toutes les photos Instagram méritent surement leur place sur Twitter, le problème est davantage dans le partage. Souvent si on met trop de hashtags sur Instagram, le résultat sur Twitter sera très décevant. De plus, si on ne met pas assez de texte car la photo est très explicative, on ne comprendra pas sur Twitter.

3. Oubliez d’afficher le nom d’usager en parlant de vos présences sur les médias sociaux

C’est une erreur que je trouve toujours extrêmement frustrant de voir. Prenez par exemple l’image suivante :
Tic-tac-with-social-media-buttons1

Ça dit quoi? Ça dit rien, car on ne sait pas où se diriger pour aimer. Tout ce que ça fait, c’est faire de la publicité à Facebook. Essayez l’engin de recherches de Facebook pour trouver une marque. Vous allez voir que ça peut être compliqué quand on parle de noms communs.

C’est pourquoi vous devez rajouter quelque chose du genre :
Tic-tac-with-social-media-buttons-and-URI1

Là, on parle d’un appel à l’action clair et précis. On sait ce que l’utilisateur va faire, car on le prends par la main et on lui dit exactement quoi faire.

4. Ne pas identifier les autres comptes et pages en parlant d’eux

Ça arrive souvent : on oublie de faire une petite recherche pour essayer de trouver le nom d’usager Twitter d’une personne ou d’une marque. Pourtant, c’est une méthode très simple qui permettra souvent de :

  • Se faire remarquer par la personne
  • Augmenter les chances de se faire retweeter
  • Donner plus d’informations à nos utilisateurs

5. Ne pas ajouter d’annotations sur les vidéos

Les annotations vidéos sur Youtube permettre de diriger un utilisateur vers votre chaîne pour s’abonner, une autre vidéo ou vers votre site web.
playbook-promo-large-annotations
Presque tous les grands Youtubeurs utilisent ça à profusion maintenant, c’est un indispensable dans votre stratégie Youtube.

6. Ne pas promouvoir les présences sociales entre elle

Un tweet de temps en temps pour annoncer vos autres présences sociales ne fait pas de mal. Il ne faut pas penser que vos utilisateurs vous suivent partout assidument et sans faute. C’est une belle façon de diriger les personnes d’une présence à une autre. De plus, surement que c’est du contenu différent d’une plateforme à l’autre, donc les gens seront surement intéressés de vous suivre partout!

Ensuite, il y a la façon passive de faire la promotion : ajouter des liens vers les autres plateformes.
Voici l’exemple de mon compte Youtube qui pointe vers mes autres présences:

C’est simple et ça demande de le régler seulement une fois par présence.

7. Utiliser les hashtags n’importe comment

hashtag-abuse-320x198

Les fameux hashtags, ils sont partout. Ils nous ont envahis quand Twitter est arrivé. Mon point ici est que les gens ont beaucoup de misère à utiliser les hashtags.

Certains en mettent trop. Vous n’avez pas de minimum de hashtags à avoir sur un tweet et vous n’êtes pas obligé d’avoir toujours un hashtag dans vos tweets. Pensez à ce que les personnes vont vraiment chercher. Est-ce que les gens vont vraiment regarder #soleil ou #coucherdesoleil? Ça peut valoir la peine de juste mettre le mot au lieu du hashtag.

Certains en mettent jamais. Les hashtags sont quand même utiles pour être plus facilement trouvables sur les médias sociaux. Si dans vos 10 derniers tweets, vous n’avez pas utilisé un hashtag, regardez dont où vous auriez pu.

Certains ne mettent pas les bons. Vous êtes présents à un événement. Il y a bien des chances que d’autres personnes utilisent soit le hashtag officiel ou sinon tout le monde ont fait le compromis et utilisent le même.

8. Ne pas avoir de stratégie de contenu établie

Vous publiez du contenu sur les médias sociaux, pourquoi ne pas avoir une stratégie de contenu qui vous permettrait d’atteindre des objectifs précis, de répondre à un besoin précis, de rejoindre la bonne personne et établir le lien au bon moment.

Les gens publient trop souvent juste pour publier. Ils engagent les gens sur les médias sociaux sans vraiment savoir pourquoi les gens veulent être engagés ou dans quel but on engage les gens.

Pour moi, cette erreur est la plus importante et la plus présente partout.

Thoma.